Quoi de neuf en 2017 ?
En route vers une idiocratie

Les cancers d’origine professionnelle, l’invisibilité sociale !

Etude réalisée par le Docteur LAAOUEJ Jilali – Médecin généraliste, spécialisé en médecine du travail de la Faculté de médecine de l’Université de Liège

CancerWEBEn Belgique, le nombre de cas de cancers diagnostiqués en 1993 était de 32.742 pour une population de 10.100.631 habitants. En 2013, le nombre des nouveaux cas de cancer diagnostiqués s’élevait à 71.536 pour une population de 11.2 millions d’habitants, soit plus du doublement de cas de cancer en 20 ans, en chiffres standardisés. Selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS) , 20% des cas de cancer sont d’origine génétique et 80% sont attribuables à des facteurs environnementaux. L’OMS estime également que 40% des cancers pourraient être évités grâce à des stratégies de prévention efficaces . Les taux de cancers d’origine professionnelle les plus souvent cités font référence à une étude controversée menée par le médecin épidémiologiste britannique Richard DOLL et publiée en 1981 et qui estime que 8% des cancers chez l’homme et 1% chez la femme peuvent être attribuées aux expositions professionnelles.

Cet article vous intéresse? Lire la suite au format PDF...

Commentaires

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.