L’obligation de vote en danger en Flandre
Les licences d’exportation d’armes: Impacts sociaux et économiques

Internet, le cancer de la démocratie

Par Delphine Dumont, Form'action André Renard

Le web a soufflé ses trente bougies cette année. En seulement trois décennies, cette technologie s’est développée d’une manière fulgurante, dépassant même les objectifs des pionniers. Dans une précédente analyse de D’Autres Repères, nous démontrions que l’invention de Tim Berners-Lee et Robert Cailliau, les papas du web, avait un but universel et philanthrope :  donner aux êtres-humains un accès illimité à l’information gratuitement et librement. Mais c’était sans compter sur d’autres génies du numérique aux objectifs plus vénaux.

Effectivement, le web est aujourd’hui dominé par Google, Amazon et Facebook. Avec la firme Appel, elles sont désignées sous l’acronyme GAFA parce qu’elles représentent les quatre entreprises les plus puissantes du monde de l'internet (et du monde tout court !). En l’espace de quelques années, celles-ci sont devenues incontournables dans leur domaine. Il serait d’ailleurs inutile de les présenter dans cet article. Il est néanmoins plus intéressant d’analyser leur fonctionnement et la manière dont elles sont devenues une menace pour notre démocratie.

Cet article vous intéresse? Lire la suite au format PDF...

Commentaires

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.