Les trottinettes électriques, vers un nouveau modèle de déplacement urbain

Par Marie Greffe - Form'action André Renard

Depuis un peu plus d’un mois maintenant, les trottinettes électriques en libre-service ont débarqué en Cité ardente. Présent depuis plusieurs mois à Bruxelles ou dans d’autres grandes villes (à Namur depuis mai), le concept n’avait pas encore jeté son dévolu sur Liège. C’est chose faite et nul ne peut l’ignorer. En effet, ces engins motorisés sont partout. Impossible de marcher en rue sans en croiser une ou d’éviter une autre stationnée sur le trottoir. Il faut dire que leur location est rapide et sympa puisqu’en quelques clics sur un smartphone on loue l’engin et après utilisation, on le gare peu importe l’endroit (enfin presque) et on ferme la session. A Liège, c’est l’entreprise Lime qui a lancé le marché la première. Elle a déployé en mai dernier quelque 140 engins sur le sol liégeois. Depuis, deux autres opérateurs (Flash et Trotti) sont venus se rajouter à l’offre montant le parc de free-floating à plus de 400 trottinettes. On comprend mieux qu’au vu de l’offre, elles ont rapidement envahi l’espace urbain au grand dam de certains Liégeois qui sont dérangés par la présence de ces nouveaux engins notamment lorsqu’ils encombrent les trottoirs lors de leur stationnement. Il n’est pas difficile d’imaginer que ce nouveau mode de déplacement facile d’accès, ludique et fun a rapidement séduit les jeunes et les citadins.

Cet article vous intéresse? Lire la suite au format PDF...


L’OBservatoire Syndical de la Santé Au Travail: une initiative syndicale, d’utilité publique

Par Heinz Evertz, Form'action André Renard & le Docteur Laaouej Jilali

«La liberté commence où l’ignorance finit» Victor Hugo.

L’étude du docteur Laaouej publiée en 2017 dans le cadre de d’Autres Repères relevait qu’en Belgique, le nombre de cas de cancers diagnostiqués en 1993 était de 32.742 pour une population de 10.100.631 habitants. En 2013, le nombre des nouveaux cas de cancer diagnostiqués s’élevait à 71.536 pour une population de 11.2 millions d’habitants, soit plus du doublement des cancers en 20 ans.

Le vieillissement de la population n’explique pas à lui seul cette augmentation des taux de cancer. L’évolution du nombre de cancers dans le même groupe d’âge permet de confirmer un accroissement des cas de cancers.

Cet article vous intéresse? Lire la suite au format PDF...


Maison connectée : le nouveau cheval de bataille de la livraison à domicile

Par Marie Greffe - FAR

Les avancées faites ces dernières années dans la connectivité des objets et le développement des maisons intelligentes devraient faire sauter petit à petit la réticence des citoyens envers les nouvelles technologies liées à la sécurité des habitations. En effet, de plus en plus de consommateurs optent aujourd’hui pour les serrures connectées qui s’appliquent sur une simple porte d’entrée afin de ne plus devoir utiliser de clé pour rentrer dans leur habitation ou fermer la porte une fois à l’intérieur, mais gèrent cette opération grâce à leur smartphone. Si ce système n’est pas nouveau, les améliorations apportées ces dernières années à ces technologies comme la possibilité d’ouvrir à distance l’habitation, de donner des codes temporaires (ou pas) aux personnes autorisées à se rendre dans la maison (gens de maison, livreurs, parents, amis, promeneurs d’animaux, etc.) ou encore d’actionner automatiquement l’ouverture de la porte via son smartphone (dans sa poche ou dans son sac) par le simple fait d’être à une distance proche de la serrure, a déjà convaincu les férus de nouvelles technologies.

Cet article vous intéresse? Lire la suite au format PDF...


Coopération et syndicalisme. Complémentarité ou concurrence

Par Julien Dohet, Secrétaire politique Setca-Liège

CoopérativesWEBDepuis plusieurs années le mouvement coopératif, dans le cadre plus large de l’économie sociale (et solidaire complètent les Français), a le vent en poupe et revient sur le devant de la scène. Si les coopératives n’ont jamais disparu du paysage économique, elles ont cependant subi une profonde mutation au tournant des années 70 avec d’une part la disparition de gros ensembles centrés sur la consommation et liés aux différents piliers, et d’autre part la multiplication de projets se rapprochant plus du mouvement autogestionnaire. Depuis une dizaine d’années les projets se multiplient et les soubresauts du système capitaliste amènent de plus en plus de personnes à se questionner sur les modes de production, non seulement alimentaire mais aussi industriel . Cette évolution et la multiplication des expériences coopératives n’est pas sans questionner les organisations syndicales.

Cet article vous intéresse? Lire la suite au format PDF...


Les cancers professionnels : des maladies évitables qui coûtent très cher à nos sociétés

Par Tony Musu, ETUI

CancerWEBPremière cause de mortalité au travail, les cancers professionnels engendrent des coûts importants pour les travailleurs, les employeurs et les systèmes de santé dans tous les pays européens. Ce sont les travailleurs et leurs familles qui en supportent la quasi-totalité. Le processus de révision de la directive Cancérogènes, enfin réamorcé, devrait contribuer à diminuer le nombre de victimes et les coûts associés.

Cet article vous intéresse? Lire la suite au format PDF...


La CCT 39 comme levier pour un nouveau pacte social?

Par Heinz Evertz, Form'action André Renard

Cct39WEBDans le cadre des résolutions de son congrès de juin 2018, la FGTB revendique « davantage d’emprise sur les processus de changement au sein des entreprises. Les représentants des travailleurs doivent être informés au préalable des investissements planifiés et des conséquences possibles sur l’organisation du travail et pouvoir formuler des propositions (alternatives) en la matière ». A cette finalité la FGTB estime que la CCT 39 doit être évaluée et améliorée de façon à devenir un véritable levier syndical pour la compréhension, l’anticipation et le pilotage des changements. L’objectifs de la présente analyse est de rappeler le contenu de cette fameuse CCT 39 et de la placer dans le contexte actuel.

Cet article vous intéresse? Lire la suite au format PDF...


La Cct 90 et ses avantages non récurrents liés aux résultats

Par Raphaëlla D’Amico, Form’action André Renard

Cct90WEBDans le cadre de la mise en œuvre de l’Accord interprofessionnel (AIP) 2007-2008, les interlocuteurs sociaux ont adopté les grandes lignes d’un nouveau dispositif en faveur des avantages liés aux résultats appelé « avantages non récurrents liés aux résultats » . Depuis le 1er janvier 2008, les employeurs ont en effet la possibilité d’accorder à leurs travailleurs un avantage (bonus) qui est lié aux résultats de l’entreprise ou à la réalisation d’objectifs collectifs. Ceux-ci doivent être fixés de manière anticipée et leur réalisation doit être incertaine. L’octroi de cet avantage peut faire l’objet, sous certaines conditions, d’un traitement social et fiscal avantageux.

Cet article vous intéresse? Lire la suite au format PDF...


Citéa, une alternative chaudement recommandée à la froid(e)ur des agences d’outplacement

Par Delphine Dumont, Form'action André Renard

CiteaoutplacementWEBDans un précédent article de D’autres Repères, nous avons tenté de faire la lumière sur la législation concernant l’outplacement. Nous avons vu que le travailleur licencié et, a fortiori la délégation syndicale, devaient être attentif à un certain nombre de choses pour éviter de se retrouver sur le carreau sans allocation de chômage. En même temps que les lois se précisaient sur le sujet, un grand nombre d’agences d’outplacement ont vu le jour pour - soi-disant - venir en aide à ces travailleurs. Depuis, des preux chevaliers des temps modernes, costumes-cravates, petite attaché-case à la main gauche, IPhone à la main droite, à coup d’arguments graphiques sur Power Point, tentent de convaincre les malheureux licenciés de les suivre parce qu’ils “seront les seuls à pouvoir les sauver”. Or, on s’est rendu compte que le sort de ces travailleurs sans emploi leur importait peu. Derrières ces agences se cachent - ou pas - des entreprises spécialisées dans l’interim. Soit des boîtes où le social n’est qu’un simulacre, un apparat pour cacher leur véritable objectif: faire du fric. 

Cet article vous intéresse? Lire la suite au format PDF...


Entre le « cash for car » et le budget mobilité, votre portefeuille balance.

Par Raphaëlla D’Amico, Form’action André Renard

VoitureWEBCela aurait pu être le titre d’une production hollywoodienne mais non.

Le 15 mars dernier, la Chambre des représentants adoptait le projet « cash for car », c’est-à-dire le système qui permet aux salariés de renoncer à leur voiture de société en échange de sa valeur. Cette mesure fait partie d’un arsenal de mesures qui visent à inciter les salariés à troquer leur voiture de société contre des solutions plus écologiques. La Belgique est pressée par l’Europe afin qu’elle diminue drastiquement le parc des voitures de sociétés en vue de favoriser un environnement plus sain.

Cet article vous intéresse? Lire la suite au format PDF...


Travailleurs et consommateurs: même combat? Les cas des substances chimiques présents dans les vêtements

Par Heinz Evertz, Form'action André Renard

VetementWEBDe nombreuses études démontrent le coût écologique du secteur du vêtement en matière de consommation d’eau, d’utilisation de pesticides et de polluants déversés dans l’eau, mais mettent bien moins en évidence d’autres facteurs tels que les perturbateurs endocriniens et la présence de certaines substances allergènes, mais aussi cancérigènes, dans les vêtements.

Cet article vous intéresse? Lire la suite au format PDF...