Déconstruisons quelques mythes flamingants

Par Gérald JAMSIN-LECLERCQ, Form’action André Renard

Gérald2WEBÉcrire sur le nationalisme flamingant quand on est Belge francophone est un exercice hautement périlleux. Le contexte de crispations communautaires rend toute tentative d’analyse suspecte et partiale. Il est pourtant nécessaire de déconstruire une imagerie qui a peu de rapport avec la réalité. Nous traiterons ici de « l’inacceptable domination historique » des Wallons sur les Flamands, des abus de pouvoir des officiers francophones de 1914-1918,… À cela on peut encore ajouter la Bataille des Eperons d’Or, un conflit entre pauvres Flamands et riches francophones qui date de… 1302. Sur quoi repose en fait le nationalisme flamand ? Ne serait-il pas légitime ? Ou au contraire ne repose-t-il pas sur de mauvaises fables et des interprétations historiques tendancieuses ? Sans oublier les clichés contemporains : ce maudit Wallon beau parleur, paresseux, qui vit au crochet d’une Flandre riche et laborieuse… Sorte de remake « made in Belgium » de « la cigale et la fourmi ».

Cet article vous intéresse? Lire la suite au format PDF...


Rien que de bonnes nouvelles !

Par Gérald JAMSIN-LECLERCQ, Form’action André Renard 

Illustration-article-bonnes-nouvelles.WEBFaire grève et manifester ne sert à rien ! Ce sont les multinationales qui dirigent le monde ! C’est « l’Europe » qui décide, les Etats n’ont plus de pouvoir ! On a vécu au-dessus de nos moyens, l’austérité est un mal nécessaire ! On ne peut pas lutter contre la puissance de la finance internationale ! On ne peut rien contre les dictatures ! etc… Autant d’affirmations fatalistes qui reposent sur des croyances. Partout dans le monde des citoyens, des anonymes, luttent au quotidien contre l’injustice, pour leur liberté, pour leurs droits, pour leur dignité. Bonnes-nouvelles.be, un site web et une newsletter, se sont donnés pour mission de rendre visible les combats qui conduisent à de petites et de grandes victoires. Et cela pour lutter contre la résignation et comme sources d’inspiration pour nos actions individuelles et collectives.

Cet article vous intéresse? Lire la suite au format PDF...


Mesures gouvernementales : quand l’équipe de Charles Michel joue « au petit chef »

Propos du secrétaire général de la FGTB wallonne, Thierry Bodson, recueillis par Marie Greffe (6com.be - FAR) lors de la conférence/débat organisée par l’USC locale de Saint-Remy (Blegny) le 15 mars dernier, en présence du bourgmestre de Blegny Marc Bolland (PS).

BodsonWEBIl est important de contextualiser et de rappeler ce qui a provoqué les mobilisations syndicales du mois de novembre et décembre, et la raison d’un nouveau plan de mobilisation qui est en train de se construire et partiellement révélé lors de la concentration du 11 mars dernier à Bruxelles, afin de mieux comprendre la protestation syndicale actuelle, explique Thierry Bodson, le secrétaire général de la FGTB wallonne. En deux mots, ce qui a provoqué la mobilisation de la fin de l’année 2014, une des plus importantes depuis la Seconde Guerre mondiale, est que le gouvernement, dans sa déclaration de politique générale, n’est pas venu avec deux ou trois, ou quatre mesures injustes et impopulaires, mais avec une véritable liste des horreurs. Très objectivement, il est en effet difficile de voir quelles sont les décisions envisagées par l’équipe de Charles Michel (MR) qui sont positives pour le monde du travail.

Cet article vous intéresse? Lire la suite au format PDF...


L’allégorie de la caverne 2.0 : l’allégorie du canapé

Par Gérald JAMSIN-LECLERCQ, Form’Action André Renard

CaverneWEBL’allégorie de la caverne de Platon fait partie des classiques de la philosophie. Il s’agit d’une situation imaginaire racontée au cours d’un dialogue où des êtres sont enchaînés dans une caverne de manière à ne pouvoir voir que le fond de celle-ci. Ils ont toujours vécu de cette façon, ils n’ont jamais perçu ce qui se passe près de l’entrée, ils ne connaissent que des ombres projetées et des bruits renvoyés par la paroi de la caverne. Pour eux, la « réalité » se réduit à ces ombres bougeant sur le mur et des bruits qui les accompagnent. Au travers de cette représentation, Platon nous montre le chemin qu’il faut parcourir pour parvenir à la vérité (dans le sens de réalité), en opposition aux illusions. La vérité réside dans le monde intelligible (extérieur de la caverne) et on ne peut y arriver que progressivement, par étapes.

Cet article vous intéresse? Lire la suite au format PDF...


Le syndicalisme, et le syndicalisme européen en particulier, a-t-il encore un avenir? Quelques réflexions en marge du 40ème anniversaire de la CES

Par Christope DEGRYSE - ETUI

CeswebAu cours des deux ou trois dernières décennies s'est développé un discours de délégitim ation de l'action collective. Ce discours - les grèves ne sont-elles pas des combats d'arrière-garde, des perturbations dans l'organisation bien huilée de la société? - est parvenu à atteindre de nombreuses cibles. Les organisations syndicales n'ont-elles pas elles-mêmes de plus en plus de mal à recruter ? Ne dit-on pas que les salariés, surtout les plus jeunes d'entre eux, sont davantage enclins à l'individualisme qu'à l'action collective, ou au « combat pour le respect de droits fondamentaux reconnus dans les conventions internationales » que menaient leurs aînés ?

Cet article vous intéresse? Lire la suite au format PDF...


Les « Yaka » et leurs indispensables boucs émissaires -Populisme deuxième partie-

Par Gérald JAMSIN-LECLERCQ, Form’Action André Renard.

YakawebCet article s’inscrit dans la continuité de l’article « Le populisme à toutes les mauvaises sauces » . Si « Yaka » est le nom d’une peuplade d’Afrique centrale, c’est peut-être aussi la forme que prendra l’expression « il n’y a qu’à » dans deux ou trois réformes de la langue française, tant son usage est malheureusement courant. Soyons donc avant-gardiste et utilisons la forme future d’une expression qui permet, associée à un coupable désigné, de régler « semble-t-il », en un clin d’œil, tous les problèmes de société… Analyse.

Cet article vous intéresse? Lire la suite au format PDF...

 


Le populisme à toutes les mauvaises sauces

Par Gérald Jamsin-Leclercq – Form’Action André RENARD

Mauvaise-sauceWEB« C’est du populisme », une expression décidément très à la mode qui aujourd’hui désigne tout et son contraire. Avec une constante, celle de discréditer, de connoter négativement les propos ou les arguments d’un tiers. C’est peut-être aussi une façon simple et efficace pour faire l’économie d’un débat et de toute remise en question… Mais au fait, c’est quoi le populisme ?

Cet article vous intéresse? Lire la suite au format PDF...


Le Renardisme est-il ringard?

Par Bernard Bolly, Directeur de la Form'action André Renard

RenardWEBLe Renardisme est-il ringard ? À travers cette
question volontairement provocante, c'est bien sur l'évolution du fait régional que nous souhaitons nous pencher. Il y a quelques semaines s'est tenue à Paris une conférence sur le thème "Le régionalisme, entre national-régionalisme et europrogressisme". Fondamentalement, ce qu'il est ressorti de cette soirée de réflexion est la mise en évidence du danger que représentent les dérives identitaires et communautaristes des mouvements régionalistes européens, mais aussi, paradoxalement, leur potentiel démocratique par une certaine réappropriation de la politique par des citoyens déconnectés des grandes institutions trans-nationales, notamment européennes,
voire également nationales.Il nous semble qu'à cet égard, le Renardisme occupe une place tout à fait particulière dans le vaste panel des régionalismes européens.

Cet article vous intéresse? Lire la suite au format PDF...


Quand la détresse sociale conduit au suicide

Par Marie Greffe – 6com.be (Form’Action André Renard)

SuicideLa crise économique est sur toutes les lèvres. Depuis la crise des subprimes aux Etats-Unis en 2008, on ne parle plus que de ça. La crise ceci, la crise cela. Mais qu'est-ce qui se cache derrière ce vocable. La crise… Oui, le peuple est en pleine crise, en pleine déroute. La population crève. Les entreprises ferment, les délocalisations pleuvent et les pertes d’emploi ne sont plus un sujet d’actualité, mais une réalité quotidienne.

Cet article vous intéresse? Lire la suite au format PDF...


Bouger et changer, une utopie réaliste

Par Delphine Dumont – Form’action André Renard

MsWEBLes mouvements sociaux ont la vie dure. Démotivation face aux résultats, manque de participation, colère des militants face aux syndicats, autant de sentiments qui posent la question aujourd’hui de leur utilité. Est-ce que ça sert encore aujourd’hui de se battre ? Ne faut-il pas inventer d’autres formes de mouvements sociaux ? Comment faire pour motiver les troupes ?

Cet article vous intéresse? Lire la suite au format PDF...