Elections sociales 2020- quelles sont les nouveautés?

Par Raphaëlla D'Amico, Form'action André Renard

La loi du 04 avril 2019 modifiant la loi du 04 décembre 2007 relative aux élections sociales a été publiée au Moniteur belge du 30 avril 2007 et la date des prochaines élections sociales est désormais connue : elles devront se tenir entre le 11 mai et le 24 mai 2020. Quelles sont les nouveautés auxquelles il convient d’être attentif ?

Cet article vous intéresse? Lire la suite au format PDF...


Les trottinettes électriques, vers un nouveau modèle de déplacement urbain

Par Marie Greffe - Form'action André Renard

Depuis un peu plus d’un mois maintenant, les trottinettes électriques en libre-service ont débarqué en Cité ardente. Présent depuis plusieurs mois à Bruxelles ou dans d’autres grandes villes (à Namur depuis mai), le concept n’avait pas encore jeté son dévolu sur Liège. C’est chose faite et nul ne peut l’ignorer. En effet, ces engins motorisés sont partout. Impossible de marcher en rue sans en croiser une ou d’éviter une autre stationnée sur le trottoir. Il faut dire que leur location est rapide et sympa puisqu’en quelques clics sur un smartphone on loue l’engin et après utilisation, on le gare peu importe l’endroit (enfin presque) et on ferme la session. A Liège, c’est l’entreprise Lime qui a lancé le marché la première. Elle a déployé en mai dernier quelque 140 engins sur le sol liégeois. Depuis, deux autres opérateurs (Flash et Trotti) sont venus se rajouter à l’offre montant le parc de free-floating à plus de 400 trottinettes. On comprend mieux qu’au vu de l’offre, elles ont rapidement envahi l’espace urbain au grand dam de certains Liégeois qui sont dérangés par la présence de ces nouveaux engins notamment lorsqu’ils encombrent les trottoirs lors de leur stationnement. Il n’est pas difficile d’imaginer que ce nouveau mode de déplacement facile d’accès, ludique et fun a rapidement séduit les jeunes et les citadins.

Cet article vous intéresse? Lire la suite au format PDF...


14€/heure ou 2300€/mois : le salaire minimum décent

Par Olivier Flohimont - Secrétaire administratif chargé des études et de la formation ) la Centrale Générale FGTB Liège-Huy-Waremme

En Belgique, le taux de risque de pauvreté ou d’exclusion sociale des travailleurs actifs s’élève officiellement à 6,4%1 . L’indexation automatique des salaires et la centralisation du premier tour des négociations salariales aux niveaux interprofessionnel et fédéral semblent mieux contenir l’accroissement des inégalités qu’ailleurs en Europe et donc limiter le développement d’une classe de travailleurs pauvres… du moins en théorie. En effet, diverses enquêtes montrent que ne pas pouvoir partir en vacances une semaine par an, ne pas pouvoir s’offrir un restaurant ou une séance de cinéma, rogner sur ses dépenses de santé, ne pas être en mesure d’avancer une garantie locative, accumuler les retards de paiement… est le lot d’une frange croissante de travailleurs belges.

Cet article vous intéresse? Lire la suite au format PDF...


Terminer sa carrière en douceur- est-ce encore possible ?

Par Raphaëlla D'Amico - Form'action André Renard

L’âge de la pension recule 65 ans actuellement, 66 le 1er février 2025 pour passer à 67 ans pour celles qui prennent cours le 1er février 2030. Les conditions pour partir à la pension de manière anticipée se sont également renforcées, à partir du 1er janvier 2019 l’âge minimum est de 63 ans et 42 ans de passé professionnel avec deux dérogations pour les longues carrières.

Quelles sont alors les solutions qui s’offrent aux travailleurs pour terminer leur carrière en douceur ?

 

Cet article vous intéresse? Lire la suite au format PDF


Aller plus loin pour se rapprocher d’une réelle Europe sociale

Par Heinz Evertz - Form'action André Renard et Thilo Janssen, Transform! Europe

À travers des exemples concrets le présent article, publié dans la revue Luxemburg 1/2019, traduit et adapté pour notre publication d’autres repères, propose des pistes de réflexion pour une Europe sociale digne de ce nom. La première piste part des faits : il y a un écart de richesse important entre les pays en Union européenne! En 2018, le produit intérieur brut (PIB) par habitant en Belgique était d'environ 40.000 euros . Avec environ 10000 et 7000 euros des pays comme la Roumanie et la Bulgarie restent loin derrière. Au niveau des salaires, nous allons retrouver les mêmes écarts : alors que les travailleurs au Danemark, un pays où les salaires sont élevés, gagnent en moyenne 25 euros l'heure, les Bulgares gagnent un peu moins de 1,70 euro. Les politiques d’austérité ont encore aggravé les écarts et la division de l'UE : en Grèce, en Italie, au Portugal et en Espagne, le PIB par habitant a diminué durant ces dernières années.

Cet article vous intéresse? Lire la suite au format PDF...


Grandeur et décadence du Web

Par Delphine Dumont - Form'action André Renard

12 mars 1989, au CERN en Suisse, Tim Berners-Lee, physicien et informaticien britannique, dépose sur le bureau de son chef, Mike Sendall, un document intitulé « Gestion de l’information : une proposition ». Un véritable charabia, même aux yeux du directeur. Sans le savoir encore, Tim Berners-Lee vient d’inventer un mécanisme permettant l’échange facile d’informations qui bouleversera littéralement le monde. Son idée? Donner aux chercheurs éparpillés dans les centres de recherches le moyen d’accéder aux informations stockées dans les ordinateurs de chacun. L’ancêtre de ce qui va devenir le web (www) est né ce jour-là. Trente ans plus tard, le web est partout. Quasi invisible tellement il fait partie de notre quotidien. Comment est-ce arrivé et pourquoi ? Comment les pionniers ont-ils vécu cette évolution ? Comment imaginer l’avenir, avec ou sans le web ?

Cet article vous intéresse? Lire la suite au format PDF...


France : les Gilets Jaunes portent la colère du peuple

Etude de Marie Greffe - Form'action André Renard

Depuis la mi-octobre la colère gronde en France.

La flambée des prix du carburant, suite à l’envolée des cours du pétrole, et l’augmentation des taxes décidées par le gouvernement Macron a mis le feu aux poudres au sein de la population française. En effet, l’alignement du prix du diesel sur celui de l’essence a agi comme un détonateur. Très rapidement, de nombreux automobilistes ont placé leur gilet jaune de sécurité routière sur le tableau de bord de leur voiture en signe de contestation. Le 31 octobre dernier, 530.000 Français ont signé une pétition demandant une diminution des prix à la pompe et un appel a été lancé en faveur de la tenue d’une manifestation le 17 novembre. Une centaine de groupes Facebook ont été créés afin de rejoindre et de promouvoir le mécontentement de ces citoyens exaspérés par un pouvoir d’achat en baisse constante. Petit à petit le mouvement des « Gilets Jaunes » s’est formé, mobilisé, structuré… mais pourquoi est-il né ? Comment s’est-il constitué ? Comment fonctionne-t-il ? Par cette étude nous allons essayer de comprendre le mouvement, les tentatives de récupérations politiques, l’implication des syndicats et les réponses du gouvernement français face à cette crise peut-être plus profonde qu’il n’y paraît de prime abord.

Cet article vous intéresse? Lire la suite au format PDF...

 


L’OBservatoire Syndical de la Santé Au Travail: une initiative syndicale, d’utilité publique

Par Heinz Evertz, Form'action André Renard & le Docteur Laaouej Jilali

«La liberté commence où l’ignorance finit» Victor Hugo.

L’étude du docteur Laaouej publiée en 2017 dans le cadre de d’Autres Repères relevait qu’en Belgique, le nombre de cas de cancers diagnostiqués en 1993 était de 32.742 pour une population de 10.100.631 habitants. En 2013, le nombre des nouveaux cas de cancer diagnostiqués s’élevait à 71.536 pour une population de 11.2 millions d’habitants, soit plus du doublement des cancers en 20 ans.

Le vieillissement de la population n’explique pas à lui seul cette augmentation des taux de cancer. L’évolution du nombre de cancers dans le même groupe d’âge permet de confirmer un accroissement des cas de cancers.

Cet article vous intéresse? Lire la suite au format PDF...


Maison connectée : le nouveau cheval de bataille de la livraison à domicile

Par Marie Greffe - FAR

Les avancées faites ces dernières années dans la connectivité des objets et le développement des maisons intelligentes devraient faire sauter petit à petit la réticence des citoyens envers les nouvelles technologies liées à la sécurité des habitations. En effet, de plus en plus de consommateurs optent aujourd’hui pour les serrures connectées qui s’appliquent sur une simple porte d’entrée afin de ne plus devoir utiliser de clé pour rentrer dans leur habitation ou fermer la porte une fois à l’intérieur, mais gèrent cette opération grâce à leur smartphone. Si ce système n’est pas nouveau, les améliorations apportées ces dernières années à ces technologies comme la possibilité d’ouvrir à distance l’habitation, de donner des codes temporaires (ou pas) aux personnes autorisées à se rendre dans la maison (gens de maison, livreurs, parents, amis, promeneurs d’animaux, etc.) ou encore d’actionner automatiquement l’ouverture de la porte via son smartphone (dans sa poche ou dans son sac) par le simple fait d’être à une distance proche de la serrure, a déjà convaincu les férus de nouvelles technologies.

Cet article vous intéresse? Lire la suite au format PDF...


Coopération et syndicalisme. Complémentarité ou concurrence

Par Julien Dohet, Secrétaire politique Setca-Liège

CoopérativesWEBDepuis plusieurs années le mouvement coopératif, dans le cadre plus large de l’économie sociale (et solidaire complètent les Français), a le vent en poupe et revient sur le devant de la scène. Si les coopératives n’ont jamais disparu du paysage économique, elles ont cependant subi une profonde mutation au tournant des années 70 avec d’une part la disparition de gros ensembles centrés sur la consommation et liés aux différents piliers, et d’autre part la multiplication de projets se rapprochant plus du mouvement autogestionnaire. Depuis une dizaine d’années les projets se multiplient et les soubresauts du système capitaliste amènent de plus en plus de personnes à se questionner sur les modes de production, non seulement alimentaire mais aussi industriel . Cette évolution et la multiplication des expériences coopératives n’est pas sans questionner les organisations syndicales.

Cet article vous intéresse? Lire la suite au format PDF...