PFAS : la pollution silencieuse

Par Marie Greffe - Form'action André Renard

Le 8 novembre dernier, la RTBF a diffusé un nouvel épisode de son émission #Investigation intitulé « Polluants éternels, le silence coupable ». Cette enquête menée par Emmanuel Morimont et Romane Bonnemé a fait l’effet d’une bombe, tant au sein de la population que du monde politique. La problématique de la contamination des eaux par des PFAS a été révélée au grand jour ainsi que les manquements des différents organes compétents en matière de contrôle et d’information quant à un risque pour la santé publique.

Cette enquête fait suite à la publication dans le journal français Le Monde d’une carte interactive sur la pollution aux PFAS en Europe et les sites de contaminations. Le journaliste Emmanuel Morimont, spécialisé dans les questions environnementales, va ainsi s’inquiéter que comparativement à la Flandre, la Wallonie n’a que quelques lieux identifiés. Il va alors réaliser lui-même des analyses d’eau potable et d’eau de rejet autour des points suspects, ce qui le confortera dans sa volonté de mener l’enquête.

Cet article vous intéresse? Lire la suite au format PDF...


Les mesures et enjeux de la « réforme » des pensions adoptée en juillet 2023

Par Stéphane Balthazar - Form'action André Renard

Sommés régulièrement par la Commission européenne d’améliorer la trajectoire budgétaire de la Belgique et d’initier des réformes significatives dans des domaines majeurs (fiscalité, pensions, soins de santé, … , marché de l’emploi), les gouvernements au Fédéral de la décennie écoulée se sont contentés systématiquement d’une approche au « pas à pas » principalement en matière de réformes de la fiscalité et des régimes de pensions.

A ce titre, le gouvernement Di Rupo (décembre 2011-octobre 2014) avait relevé les conditions d’accès à la pension anticipée ! La coalition dite « suédoise » emmenée ensuite par Charles Michel (octobre 2014-octobre 2019) avait quant à elle, faut-il le rappeler, reculé l’âge de la retraite pour le porter progressivement à … 67 ans en 2030 ! Et bien que présenté par le Premier ministre Alexander De Croo (Open-VLD) et le PS comme une formidable avancée, en y regardant bien, l’accord arraché in extremis le 10 juillet dernier dans ce domaine particulièrement sensible a une portée plutôt marginale. De plus, cet accord est intervenu très tard. Trop tard. Car à dix mois de la fin de la législature 2019-2024, il ne reste manifestement plus de temps aux partis de la majorité au Fédéral pour prendre davantage de mesures de réforme plus amitieuses dans ce domaine.

Cet article vous intéresse? Lire la suite au format PDF...


Elections législatives de juin 2024 : 485 sièges tendent leurs bras

Par Fabrice Jacquemart - Form'action André Renard

2024 sera donc une année électorale comme il y en a rarement eu. Outre les élections sociales, en avril-mai selon les lieux, qui concernent les entreprises où seront désignés les représentants des organisations syndicales, il y aura des élections dites législatives pour les parlements des Régions, de l’Etat fédéral et de l’Europe, et cela le 9 juin. Enfin, à l’automne, le 13 octobre, se dérouleront les élections communales et provinciales.

Cet article vous intéresse? Lire la suite au format PDF...


Le Pacte d’excellence : une année sous l’égide de la transition

Par Marie Greffe - Form'action André Renard

Née en 2014, la refonte de l’enseignement en Fédération Wallonie-Bruxelles a évolué au gré des consultations, des réflexions et autres échanges. Initiée par la ministre CDH de l’époque Joëlle Milquet, c’est la ministre CDH Marie-Martine Schyns qui la mettra en application avec les premières mesures effectives à la rentrée de septembre 2017 sous la forme du « Pacte d’excellence » dans l’enseignement obligatoire en Fédération Wallonie-Bruxelles. Afin d’assurer la continuité du travail accompli, en 2019, le nouveau gouvernement et la ministre PS Caroline Désir reprendront la feuille de route comme trame pour poursuivre le travail en faveur d’un enseignement de qualité, d’une amélioration des résultats des élèves et afin de réduire l’iniquité tout en optimisant les moyens financiers.

La pandémie mondiale liée au coronavirus mettra néanmoins un frein aux volontés de la ministre puisque les écoles subiront de plein fouet l’épidémie avec pour rappel des fermetures et réouvertures sous conditions. Quoiqu’il en soit au sortir de la crise, la ministre socialiste s’est attelée à reprendre la programmation du Pacte d’excellence.

Cet article vous intéresse? Lire la suite au format PDF...


À bout de souffle, le gouvernement fédéral doit s’accorder sur un budget 2024 avant la mi-octobre. Un sacré challenge !

Par Stéphane Balthazar - Form'action André Renard

Composée de sept partis aux lignes politiques souvent très éloignées1, et déforcée par les crises internes à répétition depuis son entrée en exercice le 1er octobre 20202, la majorité fédérale emmenée par le Premier ministre Alexander De Croo (Open VLD) tente de valoriser aujourd’hui son bilan après trois années de plein exercice. Et de convaincre l’opinion publique que la Vivaldi était une bonne idée. Surtout en Flandre où le Premier ministre reste populaire mais où son parti, lui, ne cesse de « perdre des plumes » au fil des scrutins.

Cet article vous intéresse? Lire la suite au format PDF...


La loi « anti casseurs » : garantie du droit de manifester ou fumisterie ? Petite histoire d’une loi annoncée

Par Marie Demarche - Form'action André Renard

S’il y a bien une loi qui a fait parler d’elle ces derniers temps, c’est bien la loi dite « anti casseurs ». Entre les syndicats qu’on accuse de crier au scandale plus vite que leur ombre et le ministre de la Justice Vincent Van Quickenborne (Open VLD) qui tente de rassurer ses ouailles en vantant un texte tout à fait inoffensif pour les citoyens modèles, qui a raison ?

Avant d’aborder le contenu du célèbre projet, voici un petit cours accéléré sur les peines, afin de comprendre de quoi on parle. Il existe trois degrés de peine dans notre Code pénal : les criminelles (pour les infractions jugées les plus graves que sont les crimes), les correctionnelles (pour les infractions un peu moins graves que sont les délits) et enfin les peines de police (pour les infractions les moins graves que sont les contraventions).

Ce texte vous intéresse? Lire la suite au format PDF...


Taux d’emploi : et que pense-t-on d’une (véritable) réduction du temps de travail, avec embauche compensatoire ?

Par Frédéric Tihon - Form'action André Renard

Dans une analyse récente, nous avons démonté le slogan de la droite faisant d’un taux d’emploi à 80% en 2030 la solution à toutes nos difficultés budgétaires. Parce qu’un taux d’emploi à 80% en 2030, ça signifie créer 550.000 emplois d’ici là alors que la Belgique ne compte que 270.000 chômeurs et ne propose que 190.000 emplois. Au-delà des chômeurs, il faudrait donc trouver des travailleurs potentiels dans d’autres catégories de la population (les malades de longue durée, les prépensionnés…). Et, il faudrait aussi créer 360.000 emplois nouveaux en sus des 190.000 emplois disponibles. Voilà pourquoi ça semble être « mission impossible ».

Cet article vous intéresse? Lire la suite au format PDF...


Amiante : une bombe à retardement à désamorcer

Par Tony Musu, ETUI

L’amiante est interdit dans l’Union européenne depuis 2005 mais cette substance cancérogène est encore présente dans des millions de bâtiments à travers l’Europe et elle représente toujours une menace considérable pour la santé des travailleurs et de la population. Les premiers y sont particulièrement exposés lorsqu’ils interviennent ou travaillent dans des bâtiments contenant des matériaux amiantés, et le risque ne va qu’en s’amplifiant avec leur détérioration progressive. Crise climatique oblige, l’Union européenne s’est engagée récemment dans un vaste plan de rénovation énergétique des bâtiments. Si l’on veut éviter une nouvelle vague de victimes qui va toucher des générations supplémentaires, la question du désamiantage doit être prise à bras-le- corps par les autorités européennes et nationales.

Cet article vous intéresse? Lire la suite au format PDF...


Un taux d’emploi à 80% d’ici à 2030 : C’est comme devenir un (bon) militaire en une semaine d’entraînement intensif !

Par Frédéric Tihon - Form'action André Renard

Dans nos pays européens, la question de l’emploi demeure un enjeu politique central. Et la Belgique ne fait évidemment pas exception. Plusieurs formations politiques y ont récemment pointé leur(s) priorité(s) actuelles et à venir sur la question. Certains ont mis en avant leur volonté de limiter dans le temps le versement d’une allocation de chômage : ce sera « deux ans » , notamment pour le Vooruit de Conner Rousseau, version « moderne » du parti socialiste flamand. D’autres ont défendu l’idée d’une différence plus marquée, financièrement parlant entre celles et ceux qui travaillent et celles et ceux qui ne travaillent : ça doit être « au moins 500 € par mois » pour l’Open VLD, le parti de l’actuel Premier ministre Alexander De Croo.

Cet article vous intéresse? Lire la suite au format PDF ...


TikTok, une application qui fait du bruit

Par Marie Greffe - Form'action André Renard

L’application chinoise TikTok connue pour les vidéos de courte durée postées par la communauté qui l’habite, est sous le feu des projecteurs et notamment des observateurs occidentaux. Outre les dérives classiques de ce genre d’application quant aux jeunes générations, ici, la problématique est toute autre puisque la plateforme est soupçonnée de permettre aux renseignements chinois d’obtenir toute une série d’informations via les smartphones de ses utilisateurs. En novembre 2022, TikTok avait reconnu la possibilité que certains travailleurs en Chine aient eu accès à certaines données de portables de citoyens européens. Données qui avaient été utilisées notamment fin de l’année dernière pour traquer des journalistes.

Cet article vous intéresse? Lire la suite au format PDF...